Les dérivés de veste inspirés de la chasse (2/3) : Norfolk et Teba

Retrouvez le premier article ici : Les dérivés de veste inspirés de la chasse (1/3) : Husky et Barbour

Aujourd'hui on s'intéressera à la Norfolk puis à la Teba.

tumblr_inline_podn3iL4Nd1qfex1b_500 (1)

La Norfolk jacket est l’équivalent du pantalon cargo grâce à ses multiples poches et sa grande solidité. On en trouve de très nombreuses déclinaisons au fil de l’histoire mais toutes partagent cet idéal de confort et cette capacité de transporter de nombreux objets dans vos poches sans crainte. Inutile de vous raconter la soporifique histoire de cette veste et de ses déclinaisons, ici nous allons simplement nous occuper de voir comment cette pièce peut intégrer votre vestiaire: soit directement soit en l’inspirant.

Passons tout de suite à l’anatomie d’une veste norfolk.

Le bas est carré, la veste est ceinturée sur le devant et dispose de deux plis ou bretelles pour soutenir les poches plaquées à rabats dont vous noterez les prodigieuses dimensions.
Le bas est carré, la veste est ceinturée sur le devant et dispose de deux plis ou bretelles pour soutenir les poches plaquées à rabats dont vous noterez les prodigieuses dimensions.
Ici, le bas est légèrement arrondi et sont ajoutées des poches plaquées à rabats boutonnés au niveau de la poitrine.
Ici, le bas est légèrement arrondi et sont ajoutées des poches plaquées à rabats boutonnés au niveau de la poitrine.
Les soufflets (plis golfs) dans le dos procurent une très grande aisance, c’est le principal avantage de ce type de veste avec la capacité de port.
Les soufflets (plis golfs) dans le dos procurent une très grande aisance, c’est le principal avantage de ce type de veste avec la capacité de port.
La veste est dotée soit d’une ceinture soit d’une martingale, ici la veste dispose d’un pli central (plutôt que des soufflets), d’une fente et d’une martingale. La martingale signe la half norfolk.
La veste est dotée soit d’une ceinture soit d’une martingale, ici la veste dispose d’un pli central (plutôt que des soufflets), d’une fente et d’une martingale. La martingale signe la half norfolk.

La veste ci-dessous mérite une attention toute particulière en raison de ses détails:

Le col est « à patte », ce qui permet de faciliter le boutonnage lorsque l’on remonte le col et les revers en cas de froid.
Le col est « à patte », ce qui permet de faciliter le boutonnage lorsque l’on remonte le col et les revers en cas de froid.
Le col est muni de boutons, les revers sont ainsi fonctionnels. Ce qui impose une contrainte de coupe des revers qui ne doivent être ni trop larges ni trop étroits.
Le col est muni de boutons, les revers sont ainsi fonctionnels. Ce qui impose une contrainte de coupe des revers qui ne doivent être ni trop larges ni trop étroits.

Notez que les épaules sont en général structurées pour ne pas jurer avec l’objectif d’aisance permis par les plis golf. Une demi mesure industrielle ne permettra sans doute pas de fournir une version entoilée car l’entoilage doit être adapté aux contraintes de coupes de la manche et de l’épaule. La même problématique se pose pour le padding aux épaules car elles ne sont ni coupées ni montées comme sur une veste sport classique (toujours pour une question d’aisance, le bras ainsi que l’épaule sont drapés.)

La veste est ceinturée ce qui aide à protéger contre le froid (même système que sur les anciennes parka avec cordon de serrage) en sus de donner de l’allure avec une taille marquée. Il n’y a pas de pinces à l’arrière mais un « excès » de tissu au niveau de la ceinture ainsi que des soufflets au niveau des épaules. Les soufflets donnent de l'aisance pour tirer, conduire… On peut aussi trouver des plis creux à l’avant.
La veste est ceinturée ce qui aide à protéger contre le froid (même système que sur les anciennes parka avec cordon de serrage) en sus de donner de l’allure avec une taille marquée. Il n’y a pas de pinces à l’arrière mais un « excès » de tissu au niveau de la ceinture ainsi que des soufflets au niveau des épaules. Les soufflets donnent de l'aisance pour tirer, conduire… On peut aussi trouver des plis creux à l’avant.
Un système de « bretelles/plis » abrite une poche.
Un système de « bretelles/plis » abrite une poche.
shooteruplandih0
Pour illustrer l’utilité de ce type de poche: elle est idéale pour ranger une paire de gants, son portefeuille ou son pass navigo. On note sur la seconde illustration la présence de plis creux sur le devant pour l’aisance et le stockage dans la poche.
Pour illustrer l’utilité de ce type de poche: elle est idéale pour ranger une paire de gants, son portefeuille ou son pass navigo. On note sur la seconde illustration la présence de plis creux sur le devant pour l’aisance et le stockage dans la poche.

En outre, les bretelles ajoutent de la structure au vêtement et de la solidité aux poches car les poches plaquées sont de grandes dimensions avec parfois des soufflets pour pouvoir ranger beaucoup de choses dedans. Les bretelles vont délester une partie du poids des poches en redistribuant leur poids au niveau des épaules. L’entoilage participe également à la solidité des poches (il faut donc fuir les vestes thermocollées pour ce type de veste).

La poche est plaquée et munie d’un soufflet pour augmenter sa capacité, la présente d’un rabat  bouton permet de conserver ses effets personnels en toute sécurité. Les boutons en cuir offrent une manipulation aisée y compris avec des gants.
La poche est plaquée et munie d’un soufflet pour augmenter sa capacité, la présente d’un rabat bouton permet de conserver ses effets personnels en toute sécurité. Les boutons en cuir offrent une manipulation aisée y compris avec des gants.

Outre la très grande diversité de détails et de coupes, plus la veste sera dépouillée de ses détails utilitaires et plus elle sera facilement intégrable directement à votre garde-robe.

Désuet à souhait et difficile à porter.
Désuet à souhait et difficile à porter.
Cette veste de chasse présente des basques arrondis, une martingale, des soufflets dans le dos et des poches plaquées. Ces quelques détails inspirés de la norfolk permettent de varier de la veste en tweed classique et surtout d’améliorer son confort.
Cette veste de chasse présente des basques arrondis, une martingale, des soufflets dans le dos et des poches plaquées. Ces quelques détails inspirés de la norfolk permettent de varier de la veste en tweed classique et surtout d’améliorer son confort.
Les soufflets en action.
Les soufflets en action.

Toujours dans un soucis d’aisance, et fait rare, on peut trouver des manches raglan sur ce type de veste. Avant que les connards de soit disant puristes hurlent à l’hérésie, c’est historiquement attesté depuis un bon moment.

Voyez à droite, au fond on peut également voir d’anciennes versions avec un boutonnage très haut.
Voyez à droite, au fond on peut également voir d’anciennes versions avec un boutonnage très haut.

Ce type de manche se retrouve jusque dans des modèles des années 50 comme ici:

Vtg-1950s-Belted-Coat-Norfolk-Jacket-Quilted-Lining
Vtg-1950s-Belted-Coat-Norfolk-Jacket-Quilted-Lining-_57 (1)
Vtg-1950s-Belted-Coat-Norfolk-Jacket-Quilted-Lining-_57

La coupe raglan permet de se dispenser de plis, fentes et de soufflets dans le dos.

Pour lutter contre le froid: outre l’emploi de tweed, velours ou de moleskine, ce type de veste est habituellement muni de trois ou quatre boutons sauf pour les modèles les plus anciens qui remontent plus haut. Très franchement, si vous prenez une norfolk traditionnelle en tweed lourd cette veste peut largement remplacer un manteau l’hiver. Une veste de ce type pèse aussi lourd qu’un manteau long actuel.

Vous pouvez porter la norfolk comme n’importe quelle veste en tweed.

3e9619658344bc80638ae8935919963b

Si vous souhaitez une véritable norfolk, nous avons vu que sa réalisation impose de passer par la mesure. C’est un choix onéreux, et pour les plus désargentés la seule façon d’en obtenir à un prix correct est le marché de l’occasion. La pièce est malheureusement assez rare, ce qui nous pousse à nous intéresser à la veste Teba.

Concernant la Teba, c’est un autre type de veste de chasse mais cette fois-ci plus légère dans sa construction - tout est déstructuré. Le problème est que ce type de veste n’est pas destiné à chasser en pays froid ni à porter un grand nombre de choses, du coup l’aspect « cargo » n’est pas présent et la dimension utilitaire bien moins présente.

On retrouve néanmoins les basques carrés ainsi qu’un boutonnage quatre boutons avec un revers sans cran que l’on peut rabattre et boutonner pour se protéger du vent.
Les poignets ont un boutonnage similaire à celui d’une chemise et non d’une veste.

tumblr_of6kemXCt21tg8ipso1_500
tumblr_inline_nvvnghQvNV1qfex1b_500
tumblr_inline_nvvndk3Lyi1qfex1b_500
tumblr_inline_nvvo2eLszE1qfex1b_540
Source : Jake Grantham
Source : Jake Grantham

La Teba accompagne à merveille des tenues estivales car son côté chasse n’est pas très marqué. Malgré tout, les poignets façon poignet de chemise, ses épaules déstructurées, ses poches plaquées ainsi que son revers sans cran permettent un rendu bien plus casual qu’une veste sport classique.

tbd-4496-2
tbd-4529-2

Ce sont typiquement ce genre de détails qui permettent à la Teba de se positionner entre la surchemise et la veste sport.

L’ampleur est maitrisée et le confort palpable, sur un plan esthétique cela permet de remplacer facilement une veste d’ouvrier ou un petit blouson type harrington. Source : Fabio Attanasio
L’ampleur est maitrisée et le confort palpable, sur un plan esthétique cela permet de remplacer facilement une veste d’ouvrier ou un petit blouson type harrington. Source : Fabio Attanasio

Traditionnellement la Teba n’est pas réalisé dans ce type d’étoffe mais plutôt en jersey, comme les cardigans, avec des boutons en bois. C’est pour cette raison que la veste a été conçu dès l’origine comme une pièce déstructurée et qui, selon l’étoffe, tient plus ou moins chaud. Le jersey étant un minimum élastique la veste est assez pratique pour conduire ou mener des activités de loisir et elle ne donne jamais l’air d’être surhabillé - au pire c’est un cardigan avec des poches et des revers.

1_11751-chaqueta-...-verde-1-4bd279f

Vous pouvez porter la teba en jersey comme un cardigan (lien vers notre article sur le cardigan) et pour celle en laine comme une veste en tweed (jean brut, pantalon de velours ou de moleskine…).

 

Le prochain article évoquera une pièce plus simple à trouver en prêt-à-porter et à insérer dans votre vestiaire: la saharienne ou veste safari.

Les dérivés de veste inspirés de la chasse (1/3) : Husky et Barbour

Suivant notre milieu social, le port d’un costume sans obligation professionnelle peut être regardé d’un œil curieux voire hostile ! L’idée de se rabattre sur une veste sport n’est pas mauvaise, mais elle peut être encore trop formelle aux yeux de beaucoup de gens et créer un décalage assez désagréable avec les gens qui vous entourent. Une nouvelle fois, il va falloir dévoiler des trésors d’ingéniosité pour casualiser votre tenue tout en restant dans un registre classique. Cette fois-ci, c’est la chasse qui va guider notre lanterne à travers plusieurs pièces.

Source : Croquis Sartoriaux
Source : Croquis Sartoriaux

La pratique de la chasse nécessite des vêtements pratiques et confortables qui peuvent faire des merveilles dans un environnement urbain:
- la présence de multiples poches avec une grande capacité permet de se dispenser d’une serviette pour transporter vos effets personnels,
- les vêtements sont conçus de façon à conserver les gestes les plus amples possibles (idéal pour conduire),
- les matières employées, la coupe et le boutonnage visent à lutter contre les éléments tels que le froid et la pluie.

Par leur coupe, les matières employées et les détails ayant une fonction utilitaire, les vêtements issus de la chasse ne sont pas seulement des vêtements pratiques, ils peuvent vous permettre de camoufler votre vice sartorial à la  face du monde urbain. En effet, le degré de formalisme d’un vêtement est inversement proportionnel à son caractère pratique, et pour les raisons susmentionnées il va être difficile de faire « sur-habillé » avec ce type de pièces.

Nous avons sélectionné les pièces suivantes: la Norfolk, la Teba, la Husky et enfin les vestes en coton ciré.

Pour cette première partie nous allons traiter des vestes en coton waxé ainsi que la Husky.

Husky (source : Jake Grantham)
Husky (source : Jake Grantham)
Barbour (source : B&Tailor)
Barbour (source : B&Tailor)

Veste matelassée "Husky"

En général la veste Husky -ou matelassée- est en tissu synthétique ce qui en fait un vêtement:
- abordable
- protégeant de la pluie
- et à l’entretien facile.

Suivant son épaisseur, on peut la porter au printemps/automne voire même en hiver. Au besoin, elle peut servir de doudoune plate sous un manteau ample. Par ailleurs, le col est souvent boutonnable et en velours ce qui apporte un regain de chaleur.

On en trouve cependant en coton, en tweed ou en cuir mais sauf traitement spécifique elles ne protégeront pas aussi bien de la pluie, leur coût sera plus élevé et leur entretien rendu plus difficile. Le seul avantage semble d’ordre esthétique car il est vrai que les husky en nylon ou en polyester ont tendance à briller.

Une Husky en laine de chez Lavenham.
Une Husky en laine de chez Lavenham.

On peut la porter avec vraiment tout et n’importe quoi (sur un costume ou une mise plus casual type chino ou jeans). Personne ne la jugera trop habillée ou pas assez (elle ne donnera ni l’air jeune ni l’air vieux non plus), c’est une pièce vraiment très polyvalente et qui dure vraiment dans le temps.

Avec un jeans…
Avec un jeans…
Ou avec un costume ! (source : The Sartorialist)
Ou avec un costume ! (source : The Sartorialist)

La force de la Husky est d’être équipée de plusieurs poches, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur, ce qui permet de prendre toutes ses affaires sans utiliser de serviette. Les poches ont en général une grande capacité ce qui permet de les charger, et les matières habituellement employées pour la confection de ce type de veste limitent le risque de déformation.
Elles sont à zip et/ou à boutons, mais préférez celles avec un double zip (on peut ajuster quelle partie est zippée, ce qui est vraiment utile quand on conduit afin d’avoir les jambes bien libres) et avec des boutons. Les boutons sont en général à pression, ce qui permet de boutonner et déboutonner assez rapidement (ce qui est assez pratique quand on alterne les endroits chauds et froids - par exemple le métro).

Barbour Liddlescale costume Jake Grantham
erchuudiin-huwtsaslalt-01-684x1024

Ce type de veste s’accommode aussi bien d’une mise formelle assez simple, mais tolère très facilement des accessoires casuals comme des écharpes tartans ou un bonnet de laine.

La diversité des tenues possibles et ses indéniables qualités (prix, longévité, protection contre les éléments, nombreuses poches) en font une pièce de choix pour les moins fortunés et pour ceux qui ne peuvent pas se permettre une pièce trop formelle (comme les étudiants).

La veste en coton ciré "Barbour"

Passons maintenant à la veste en coton waxé, que nous appellerons du terme générique « Barbour » en bon plouc que nous sommes.

Barbour Ashby Bedale Beaufort

Jusqu’à récemment le coton waxé mettait tous les ploucs d’accord: l’odeur était insoutenable et la veste gagnait un aspect sale et négligé au fil des ports.

Pour des raisons assez obscures, les ploucs ont horreur des vêtements usés sauf dans deux cas:  s’ils sont déjà pré-usés, comme les jeans délavés et déchirés aux genoux, ou alors si cela concerne leurs souliers en polyplouc à la semelle qui baille auxquels ils semblent vouer un amour immodéré au point de ne s’en séparer qu’au point de non retour: celui de la semelle intégralement décollée après avoir écrasé une merde de chien.

Malheureusement, ce type de veste est devenu à la mode et Barbour semble avoir cédé à la pression populaire: il parait que les nouvelles vestes en « skyoil » ne sentent plus et ne se patinent plus. De toute façon, l’achat d’une Barbour neuve présente un intérêt assez limité car on trouve de vieux modèles en friperie pour une bouchée de pain. Sans rentrer dans les poncifs du style « la barbour on s’y attache », « j’adore la patine du temps ça fait gentleman farmer », une veste en coton waxé avec un nombre de port conséquent fait crade pour ne pas dire clochard - sans compter l’odeur !

Mais cet aspect négligé permet de créer des tenues fortement casualisées avec un certain cachet.

Source : Niccoló E. Zaffarano
Source : Niccoló E. Zaffarano
Source : encore l'excellent Jake Grantham !
Source : encore l'excellent Jake Grantham !

Cet effet est un peu moins présent avec des vestes neuves:

Noboru Kakuta
Barbour costume
Source : Vanni Bespoke Seoul
Source : Vanni Bespoke Seoul

L'aspect négligé doit donc être contrebalancé par une tenue assez formelle - ou en tout cas propre - alors qu'un aspect neuf autorise un port plus casual sans faire clodo:

Barbour pull chemise

Mais gardez à l’esprit que cette veste est aussi polyvalente que la husky et peut être utilisée aussi bien dans une tenue formelle qu’une tenue casual:

Source : @evanjian_0423
Source : @evanjian_0423
Source : @limchanghoon_
Source : @limchanghoon_

Il existe différents modèles (plus ou moins long, plus ou moins ample, avec plus ou moins de poche etc), mais en général elles présentent toutes un aspect utilitaire assez marqué, d’autant plus que les manches sont raglan ce qui permet de l’enfiler facilement par dessus une veste mais également d’avoir beaucoup d’aisance pour conduire par exemple.

Si cette poche peut contenir une écharpe, elle pourra aisément transporter vos effets personnels.
Si cette poche peut contenir une écharpe, elle pourra aisément transporter vos effets personnels.

Une variante intéressante est celle ceinturée:

Bastong (autre alternative à Barbour) modèle 005 (source : @paulluxsartoria)
Bastong (autre alternative à Barbour) modèle 005 (source : @paulluxsartoria)
Barbour International  (source : @evanjian_0423)
Barbour International (source : @evanjian_0423)

Les couleurs traditionnelles sont verts (olive) ou marron, mais suivant l’état du cirage ça peut très bien partir vers du quasi-noir (si le vêtement est très ciré) ou du vert plus clair (quasi absence de cirage). Outre l’intérêt du cirage quant à la pluie, cela protège également de l’abrasion. Le vêtement est vraiment très solide et peut sans problème durer des années voire décennies, au pire il faudra recoudre certaines parties. Par contre ce type de veste ne tient pas très chaud (en tout cas pour la version coton waxé) mais il existe des doublures amovibles (soit type matelassé soit en fourrure etc).

Pour l’anecdote, on trouve également des versions en tweed:

dec-tweed-31
dec-tweed-34
dec-tweed-39
dec-tweed-32
Le coté chasse est alors plus affirmé et il faut assumer, à notre sens cela peut tout aussi bien magnifier une tenue mais aussi limiter sa polyvalence.
Le coté chasse est alors plus affirmé et il faut assumer, à notre sens cela peut tout aussi bien magnifier une tenue mais aussi limiter sa polyvalence.

Les différents modèles de Barbour

Voici une brève présentation de quelques modèles iconiques de la marque (il existe d'autres alternatives à Barbour, notamment Belstaff, Bastong...) :

Le modèle classique se décline en trois versions : Bedale, Ashby (version contemporaine de la Bedale, plus ajustée), Beaufort (plus longue que les deux précédentes).

Barbour Bedale vs Ashby vs Beaufort

Le modèle ceinturé phare est la Barbour International :

Barbour IT International

Quant à la veste matelassée, vous pouvez vous tourner vers la Barbour Liddesdale:

Barbour Liddlescale

Vague de froid: brûlez votre manteau rase-pet

Les températures chutent alors que les bureaux restent surchauffés, quelle solution adopter pour l’homme élégant?

La réponse nous est fournie par plusieurs éléments:

Les manteaux sont de plus en plus légers et leur dimension utilitaire permet « d’excuser » leur rôle esthétique aux yeux du quidam (soyons franc, qui porte une veste en lin en été et une veste en tweed en automne et en hiver? Personne. La veste est totalement inadaptée de nos jours et ne correspond plus qu’à une possible exigence esthétique). Le délaissement de la veste par les employés des bureaux surchauffés est tout de même une bonne chose vu la propension du polyplouc à retenir les odeurs de sueur.

Les températures froides ne le sont plus vraiment, malgré les bataillons de ploucs en canada goose et en techwear turbo-waterproof méga-climat2000.

Sur ces observations, le port d’un manteau remplace admirablement une veste en automne et en hiver, il peut être plus ou moins léger suivant les températures et votre sensibilité personnelle (vous pouvez toujours le porter déboutonné ou comme une cape si vous avez trop chaud). Vous serez ainsi protégé lors de vos déplacements tout en évitant d'être encombré d’une veste au bureau.

Mais comment porter le manteau, à la fois comme manteau proprement dit mais également en guise de veste?

Afin de répondre à cette question nous allons faire un détour du coté du morning coat.

Le morning coat est des plus élégant mais malheureusement hors de propos pour la vie quotidienne compte tenu du registre très formel auquel il est attaché.

Windsor, Angleterre - 01 Juin 1979 : Le Prince Charles portant un morning coat
Windsor, Angleterre - 01 Juin 1979 : Le Prince Charles portant un morning coat

Nous pouvons constater que le morning coat a un boutonnage droit et qu’il peut se porter ouvert. Bien que cela ne soit pas présent sur la photographie, cette pièce s’accompagne d’un gilet qui peut être dépareillé pouvant être gris, bleu ou jaune !

Le gilet peut être croisé comme ci-dessus ou bien droit comme ci-dessous:

Cecil Beaton, 1972
Cecil Beaton, 1972

Par sa longueur, jusqu’aux genoux, sa structure et son boutonnage, le morning coat se rapproche du manteau droit classique. Les difficultés sont également les mêmes, le morning coat ainsi que le manteau droit rendent mieux ouverts plutôt que fermés:

Bruce Boyer (en haut à gauche) | Noboru Kakuta (en haut à droite)

L’avantage du morning coat est de ne pas tasser la personne y compris lorsqu’il est fermé car il est très évasé vers le bas ce qui n’est pas le cas du manteau droit. Raison de plus pour porter un manteau droit déboutonné. On remarque cependant que le port d’une veste fermée sous le manteau droit n’est pas du meilleur effet qu’un costume croisé rend beaucoup mieux.

tumblr_inline_p2ozq7Kjr01qfex1b_500
Source : See Alan
Source : See Alan
Source : The Sartorialist
Source : The Sartorialist

Le rendu se rapproche de celui du morning dress, avec un boutonnage croisé fermé sous un boutonnage droit ouvert. Pour accentuer la ressemblance et éviter de tasser la silhouette il est possible de troquer la veste croisée pour un gilet croisé.

Le gilet croisé, ou droit, protégera tout aussi bien du froid que la veste et accompagné d’un pantalon taille haute donnera visuellement une impression de longues jambes et ainsi d’une silhouette élancée. Le ratio petit buste / longue jambe permis par le port d’un gilet et d’un pantalon taille haute sera renforcé par le contraste avec la longueur du manteau (qu’il faut choisir jusqu’aux genoux et non à mi-cuisse).

Sources : BNTailor | | Pino Luciano | Fabio Attanasio

Le port d’un manteau en guise de veste par dessus un gilet peut aussi être vu comme une variante du costume trois pièces, ensemble marqué par un ratio buste / jambe particulièrement esthétique.

Apparel Arts
Apparel Arts

Vous pouvez également remplacer le gilet par un cardigan suivant notre article précédent, ou bien par un gilet sans manche en flanelle (évitez vraiment les doudounes extraplates en polyester) et à boutons (évitez les zip, inesthétique). Le port d’une veste en jeans ou d’un petit blouson en veau velours type valstar peut également convenir (ils sont traditionnellement plus court qu’une veste et remplacent ainsi plutôt un gilet sur un plan structurel).

 

Le dernier avantage du morning coat est d’être une « pièce à taille » avec la présence d’une couture horizontale au niveau de la taille séparant la pièce en deux et permettant d’ajuster - avec la découpe princesse du dos - correctement la pièce à son porteur:

Couture horizontale dans le dos particulièrement visible ici au niveau des boutons
Couture horizontale dans le dos particulièrement visible ici au niveau des boutons

C'est plus  la coupe et la hauteur de boutonnage qui va faire que l’on semble tassé ou non avec un manteau « long » (arrivant minimum aux genoux),constat valable non seulement pour le manteau mais également pour tous les autres vêtements.

Un boutonnage actif, c'est-à-dire le bouton utilisé, doit être situé au niveau de la taille. Il faut que la taille soit marquée par la coupe et le boutonnage afin de séparer visuellement le buste des jambes. En effet, le problème du manteau droit fermé est que visuellement il forme un bloc uniforme qui allonge démesurément le buste et laisse une toute petite partie des jambes visible). Le pire se produit quand le manteau est coupé droit et avec une gorge cachée (cf photo de Schuman ci-dessous). En revanche, la taille marquée est obtenue facilement sur les croisés car l'origine militaire de la pièce oblige à un cintrage plus prononcé qu'un pardessus droit, cintrage renforcé par un boutonnage croisé apportant facilement un regain de tension. Le pardessus droit est plus délicat car sa coupe est généralement droite et son boutonnage ne permet pas ce regain de tension. La taille marquée peut également être obtenue à l'aide d'une ceinture, dans ce cas il faut impérativement veiller à ce que la ceinture soit positionnée au niveau de la taille et non sur le haut des fesses. La ceinture, tout comme le bouton actif, est placée bas dans le prêt-à-porter des "manteaux longs" car ce sont en réalité des manteaux "courts" mais coupés pour les gens assez grands, du coup si vous êtes petit tout sera décalé et le boutonnage, ou la ceinture, sera trop bas (et vu que le boutonnage actif doit marquer la taille, celle-ci sera mécaniquement sous son véritable niveau et fera paraître le buste exagérément grand et les jambes petites ce qui est contraire à l'effet recherché).

Donc soit vous avez de la chance et le manteau correspond à votre morphologie, soit on doit déboutonner et le porter avec une taille haute pour avoir une démarcation jambe / buste favorable.

1547300305-ximg-1901-scott-schuman-s-jpg-pagespeed-ic-tov3xqx4l3

Le manteau est court, il arrive très au dessus du genoux, si l’on suit les règles édictées par les blogueurs le résultat devrait être convaincant malgré la petite taille de Schuman (1m68). Le résultat est catastrophique, et Schuman semble être un habitué des catastrophes !

Scott+Schuman+Arrivals+Pirelli+Calendar+Event+_1Gm-TqhYNdl

La coupe du smoking est désastreuse et lui fait perdre facilement 20cm. Si j’étais mauvaise langue je me servirais de cette photo ratée pour illustrer un article déconseillant aux moins de 1m70 de porter un smoking (comme les font les blogs avec une photo de clochard avec un pardessus kiabi trop grand pour hurler « achetez nos manteaux qui s’arrêtent sous les fesses pour avoir de l’allure ! »).

On pourrait également rétorquer que c’est le physique du bonhomme qui lui donne l’air tassé peu importe la tenue. Il arrive néanmoins, parfois, à ne pas aggraver son cas comme ici :

scott&garance

Du reste, je doute que la plupart des gens de sa taille soient dotés du même physique. Sur cette photo on peut voir Arturo Lopez (à gauche), Alexis de Rédé (milieu) et Jean Cocteau (droite) :

Redé-livre221-778x1024

Jean Cocteau faisait 1m70 et les autres à peu près pareil (entre 1m65 et 1m70) soit des tailles assez modestes.

Sur ces différentes photos de Rédé on peut voir que malgré une prise de poids et le tassement lié à l'âge il n'a pas un aspect aussi ramassé que Schuman… Certes, Rédé n’avait pas la carrure de Schuman mais il s’habillait chez les meilleurs faiseurs ce qui est d’une aide certaine pour avoir de l’allure malgré sa petite taille.

 

Le marché vestimentaire féminin est marqué depuis plusieurs saisons d’un retour du pardessus longs, pourtant la plupart des femmes ont une taille assez modeste et elles ne sont aucunement tassées par leurs pardessus même portés oversize. Le boutonnage ainsi que la coupe étant étudiés pour limiter cet effet:

tumblr_inline_p575pyA7ik1qfex1b_500
La ceinture, bien positionnée, permet de retrouver l’aspect « pièce à taille » et ses qualités visuelles sur la silhouette.
La ceinture, bien positionnée, permet de retrouver l’aspect « pièce à taille » et ses qualités visuelles sur la silhouette.
La longueur du manteau, déboutonné, contraste avec la taille haute du pantalon, permettant d’accentuer encore plus l’effet d’une longueur de jambes démesurées.
La longueur du manteau, déboutonné, contraste avec la taille haute du pantalon, permettant d’accentuer encore plus l’effet d’une longueur de jambes démesurées.

A travers ces développements, nous pouvons constater deux choses:
- La taille n’est pas un facteur dirimant concernant l’utilisation de manteaux longs et qu’au contraire ceux-ci peuvent donner de l’allure aux personnes de petite taille.
L’achat d’un manteau est plus important que celui d’une veste car plus polyvalent.

En bref, achetez vous un manteau long et arrêtez de porter des merdes qui arrivent à mi-cuisse.

Sources (gauche à droite, haut en bas) : Lamarche | ? | ? | Andreas Weinas | Alessandro Squarzi | The Sartorialist | Jake Grantham | 1000yardstyle | BNTailor | Labarca Bespoke | Chad Park | Danilo Carnevale