Inspirations sartoriales sur Instagram : Mit1h

Avant-propos

Troisième article dans notre série "inspirations sartoriales sur Instagram". Si vous ne connaissez pas le principe, vous pouvez lire le premier article ici

Inspiration: Mit1h

Instagram: Mit1h

Mit1h 1

La tenue est assez remarquable car il porte une chemise grise de façon tout à fait naturelle.
L’alchimie est difficile à expliquer, le gris étant une couleur pour le moins difficile à porter pour une chemise. J’imagine que la matière est légèrement travaillée mais c’est surtout le jean bleach qui permet de porter une chemise pareille. Les mocs sont en velours clair, portés sans chaussettes comme il se doit en été. On remarque l’absence de ceinture, mais une ceinture en coton ou en cuir tressé peut être utilisée.

2

Le polo gris est en revanche bien plus facile à porter et il se marie à merveille avec le beige ou l’ivoire, lesquels fonctionnent avec le violet. Je suis en revanche très sceptique sur la possibilité de porter une tenue pareille dans la vraie vie sans passer pour le clown de service. Autrement, tout est très bien coupé avec un boutonnage au bon endroit, le pantalon qui monte également à la bonne taille et qui emboite bien les hanches. La veste est à la bonne longueur (arrêtez de porter des vestes courtes comme celles des femmes, sauf si vous êtes vendeur chez un concessionnaire).

3

Ce type de veste est en revanche bien plus adaptée à un jean. C’est idéal pour le printemps ou le début de l’été et même si vous êtes assez jeune ou que vous évoluez dans un milieu de gros ploucs vous ne ferez pas déguisé. A mon sens, c’est bien mieux d’assortir un jean à ce type de veste plutôt qu’à une veste marine (cliché de cadre quinqua qui veut faire « cool » (sic) tout en étant « classe » (sic) bien que la veste soit de plus en plus souvent remplacée par une doudoune imitation sac plastique). Ensuite, ce genre de veste tolère une très grande diversité de couleurs ou de pièces. Vous pouvez mettre toute sorte de chemise (rayures bleues, rouges, vertes…, de l’uni saumon, vert clair, marine, gris…) ou tenter un polo (encore une fois, la majorité des couleurs iront). Je doute que des sneakers minimalistes ou des espadrilles aillent ici en raison de la veste mais ça reste à voir, préférez des mocassins en veau velours sans chaussettes.

4

Porter un pantalon taille haute et ample * n’est pas facile en l’absence de veste à moins d’avoir une très forte carrure avec des clavicules très longues pour que les épaules restent plus large que le bassin. Si malgré tout vous souhaitez porter un pantalon pareil sans veste : portez une chemise ample avec les manches retroussées juste avant les coudes comme ici et déboutonnez-la assez franchement comme ici afin de gagner le maximum d’ampleur afin de rééquilibrer la silhouette. Si cela ne suffit pas, vous pouvez porter la chemise en dehors du pantalon (uniquement possible si elle est suffisamment décontractée mais une OCBD suffit). Certes, vous perdrez les avantages visuels de la taille haute mais vous éviterez d’avoir la même allure qu’un vieillard incontinent.

*L’un va avec l’autre en général, bien que de plus en plus de marques de PAP tentent de refourguer des leggings avec un montant démesurément long pour s’engouffrer dans la hype du taille haute et malheureusement tout un tas de ploucs y adhèrent. Vous pouvez lire notre série “la bonne coupe” consacrée au pantalon pour en savoir plus sur ce sujet.

5

A titre comparatif, le pantalon est plus ajusté. Il sied mieux à l’absence de veste.

6

En revanche, problème inverse ici. La taille du pantalon est trop basse et il emboite mal les hanches. Le résultat est assez étrange, comme si on avait greffé des jambes d’enfants à un torse d’adulte.

7

Deux enseignements à tirer : lorsque vous portez un croisé, il est possible de le rendre plus acceptable aux yeux des ploucs en le portant avec un col roulé ou un polo comme ici. Pour que l’effet escompté se produise, vous devez respecter un camaïeu (si votre veste est bleue, prenez un polo ou un col roulé bleu, si votre veste est grise, portez un polo gris ou un col roulé gris, etc) autrement vous allez de nouveau trancher et faire ressortir le croisé (ce qui se passe visuellement avec une chemise plus claire que le croisé). Veillez ensuite à ce que le polo ou le col roulé soit plus foncé. Ici la veste est bleue un peu foncé mais le polo est bleu marine. Si jamais la veste est gris moyen, vous pouvez porter un polo ou col roulé gris moyen, foncé ou carrément du noir.

8

Le propos marche aussi pour toutes les vestes dont le tissu est très marqué. L’idéal est de les porter avec un polo ou un col roulé. Porté avec une chemise, un tissu de veste daté fera franchement vieillot et vous semblerez déguisé. En revanche, un col roulé ou un polo sont associés à la décontraction ou du moins à un degré de formalisme bien moindre qu’une chemise dans la tête des gens. Ce qui permet de porter des pièces plus datées en jouant sur le détournement au profit d’une certaine décontraction.

9

Si vous souhaitez porter du bordeaux, violet etc, je pense que la meilleure solution est d’opter pour un cardigan comme ici.
Mis à part ça, la tenue procède d’une construction inversée par rapport aux codes classiques car le pantalon est plus foncé que la veste. Si jamais vous avez un pantalon couleur charbon, sachez qu’il se marie assez bien avec les vestes à motifs (PDG, chevrons, pieds de poule etc) peu importe la couleur des vestes (sauf le bleu clair ou moyen). Ici le chevrons gris fonctionne parfaitement mais veillez à ce que la veste soit un minimum texturée pour supporter le dépareillé. A mon sens, la tenue aurait mieux fonctionné sans le cardigan, la chemise étant blanche on pouvait en tirer profit.

10

Un autre exemple d’un pantalon charbon et d’une veste à motifs. Association injustement sous-estimée. Le motif pouvant faire daté, tranchez avec une chemise en denim qui est plus actuelle. La pochette est en revanche superflue.

11

La tenue est intéressante bien que je m’interroge sur la possibilité de porter une association pareille dans la vie quotidienne. Si vous voulez vous lancer dans l’aventure d’un pantalon pied de poule, c’est sans doute la bonne façon de le faire. La gabardine est assez longue et ample pour contrebalancer visuellement le pantalon. L’écharpe d’une couleur vive permet une nouvelle fois de détourner l’attention du pantalon mais on frise la tenue de clown. Quoi qu’il en soit, le choix de souliers chocolat me semble le plus adéquat pour calmer le pantalon et ajouter un peu de sobriété à cet ensemble détonnant.

12
13

Remonter le col de la veste et nouer une écharpe par-dessus est assez récurrent chez lui. Pourquoi pas, faites-le si cela vous plaît.

14

Le meilleur pour la fin : le costume est vraiment sublime. Commençons par le bas : le revers semble être entre 3 et 4cm, loin des gros revers de 5cm arborés sur des pantalons à l’ouverture de cheville de 16cm et feu de plancher le pantalon tombe correctement bien qu’un peu court (goût transalpin je suppose). Avec une pareille ampleur, on pouvait se laisser aller à faire casser le pantalon. Le pantalon est ample, monte haut (la ceinture correspond au boutonnage de la veste, comme il se doit), et emboite bien le bassin. La veste est longue (comme il se doit quand le pantalon est un véritable taille haute) avec des quartiers assez fermés. C’est également ce qui fait que les quartiers sont cohérents avec les revers. Vous pouvez lire notre article sur la “bonne coupe” consacré à la veste pour en savoir plus sur le sujet. La ligne d’épaule est parfaitement droite, et la manche assez large pour tomber correctement (sans mouler l’épaule).

5 réflexions au sujet de “Inspirations sartoriales sur Instagram : Mit1h”

  1. Comme quoi quand on maîtrise les codes on peut tout se permettre, ou presque. Je suis pas fan du polo plouc avec la veste à pochette. Ni de la veste fermée sous le foulard on dirait un intermittent du spectacle. Le reste est incroyable, quand au costume final… Je suis scié. Tout est maîtrisé à la perfection: les volumes, l’association de couleur, la chemise rayée avec le beige, c’est flamboyant, un sacré personnage. Un vrai gentleman. Un mot pour ma qualité de vos articles et la justesse de vos analyses. C’est très instructif pour les jeunes padawanes de mon genre.

    Répondre
  2. Merci pour l’analyse, c’est comme d’habitude bien fait. J’apprécie le fait que vous ayez pris un personnage un peu original/exubérant (sans trop faire clown), pour examiner ce qu’il pouvait nous apporter, sans vous attarder sur les éléments clivants.

    Deux remarques sur la première tenue, qui m’engagent que moi. Primo, le gris d’une chemise peut aussi bien passer avec une paire de jeans bruts, voire écrus (si le gris contraste suffisamment avec). Le plus difficile est de trouver une belle chemise grise. Secundo, le jeans est à mon sens beau et bien coupé, mais d’une taille trop petit pour lui. Je n’aime pas cette mode, dans le monde sartorial, consistant à porter des jeans certes droit, mais très haut (effet moule-burnes) et très serrés aux hanches. On a le droit à un peu de confort avec cette pièce (de la même manière qu’avec un pantalon).

    Répondre
  3. Bonsoir,

    Mon Dieu mais quelle horreur ce chien.

    Merci pour ce travail très enrichissant, merci pour votre regard affûté !
    Merci en particulier pour les associations proposées avec une veste claire, et pour la réhabilitation de la chemise grise.
    Le choix de ce modèle qui change un peu est intéressant.

    La veste verte aux discrets carreaux fenêtres est magnifique, le foulard bleu satiné n’apporte rien.

    Mais je ne rejoins pas l’enthousiasme général pour le costume final.
    La coupe (ou le tomber) est bizarre : la veste est de travers, on le voit au col, les crans ne sont pas du tout à la même hauteur. Pourtant les pans tombent exactement au même niveau. Etrange.
    Ce mannequin devrait vite consulter son tailleur, ou un ostéopathe.
    Tissu trop fin, élastique ? Etiré à ce point par la main droite ?

    Je penche pour une faiblesse du tissu : la pochette arrive à faire bouffer la poche poitrine. Les revers pas nets, le faux-pli au niveau des boutons finissent de lui donner un effet froissé, genre Douste Blazy.
    Quant à la cravate rentrée dans le pantalon…

    Répondre
  4. Bonjour,
    Merci pour ce nouvel article. Vos commentaires sur ces mises sont toujours stimulants !

    Je suis tout à fait d’accord avec vous quant à la longueur des vestes. La mode actuelle trop courte donne une silhouette disproportionnée, au pire simiesque, au mieux efféminée. Dans tous les cas maladroite. La comparaison que vous faites avec les vestes de femmes est très bien vue !

    Répondre
  5. La longueur de la veste doit être aussi adaptée à la morphologie. Les vestes trop courtes sont certes ridicules, elles donnent une allure de petit garçon, et ne sont flatteuses ni pour les hanches larges ni pour les gros culs. Mais une veste avec une longueur classique , disons 75 cm pour un 46, peut aussi tasser la silhouette d’un homme de taille modeste. Je ne suis pas fan de la mode zazou qu’on peut voir fleurir sur les comptes Instagram….. de même avec les revers de vestes extra larges , ou les cols de chemises extra wide… tout ce qui est un peu exagéré est un peu dangereux . On voit beaucoup d’hommes adopter des proportions à priori séduisantes , qui pour eux, sur eux, ne sont pas flatteuses….

    Répondre

Laisser un commentaire