Les dérivés de veste inspirés de la chasse (2/3) : Norfolk et Teba

Retrouvez le premier article ici : Les dérivés de veste inspirés de la chasse (1/3) : Husky et Barbour

Aujourd'hui on s'intéressera à la Norfolk puis à la Teba.

tumblr_inline_podn3iL4Nd1qfex1b_500 (1)

La Norfolk jacket est l’équivalent du pantalon cargo grâce à ses multiples poches et sa grande solidité. On en trouve de très nombreuses déclinaisons au fil de l’histoire mais toutes partagent cet idéal de confort et cette capacité de transporter de nombreux objets dans vos poches sans crainte. Inutile de vous raconter la soporifique histoire de cette veste et de ses déclinaisons, ici nous allons simplement nous occuper de voir comment cette pièce peut intégrer votre vestiaire: soit directement soit en l’inspirant.

Passons tout de suite à l’anatomie d’une veste norfolk.

Le bas est carré, la veste est ceinturée sur le devant et dispose de deux plis ou bretelles pour soutenir les poches plaquées à rabats dont vous noterez les prodigieuses dimensions.
Le bas est carré, la veste est ceinturée sur le devant et dispose de deux plis ou bretelles pour soutenir les poches plaquées à rabats dont vous noterez les prodigieuses dimensions.
Ici, le bas est légèrement arrondi et sont ajoutées des poches plaquées à rabats boutonnés au niveau de la poitrine.
Ici, le bas est légèrement arrondi et sont ajoutées des poches plaquées à rabats boutonnés au niveau de la poitrine.
Les soufflets (plis golfs) dans le dos procurent une très grande aisance, c’est le principal avantage de ce type de veste avec la capacité de port.
Les soufflets (plis golfs) dans le dos procurent une très grande aisance, c’est le principal avantage de ce type de veste avec la capacité de port.
La veste est dotée soit d’une ceinture soit d’une martingale, ici la veste dispose d’un pli central (plutôt que des soufflets), d’une fente et d’une martingale. La martingale signe la half norfolk.
La veste est dotée soit d’une ceinture soit d’une martingale, ici la veste dispose d’un pli central (plutôt que des soufflets), d’une fente et d’une martingale. La martingale signe la half norfolk.

La veste ci-dessous mérite une attention toute particulière en raison de ses détails:

Le col est « à patte », ce qui permet de faciliter le boutonnage lorsque l’on remonte le col et les revers en cas de froid.
Le col est « à patte », ce qui permet de faciliter le boutonnage lorsque l’on remonte le col et les revers en cas de froid.
Le col est muni de boutons, les revers sont ainsi fonctionnels. Ce qui impose une contrainte de coupe des revers qui ne doivent être ni trop larges ni trop étroits.
Le col est muni de boutons, les revers sont ainsi fonctionnels. Ce qui impose une contrainte de coupe des revers qui ne doivent être ni trop larges ni trop étroits.

Notez que les épaules sont en général structurées pour ne pas jurer avec l’objectif d’aisance permis par les plis golf. Une demi mesure industrielle ne permettra sans doute pas de fournir une version entoilée car l’entoilage doit être adapté aux contraintes de coupes de la manche et de l’épaule. La même problématique se pose pour le padding aux épaules car elles ne sont ni coupées ni montées comme sur une veste sport classique (toujours pour une question d’aisance, le bras ainsi que l’épaule sont drapés.)

La veste est ceinturée ce qui aide à protéger contre le froid (même système que sur les anciennes parka avec cordon de serrage) en sus de donner de l’allure avec une taille marquée. Il n’y a pas de pinces à l’arrière mais un « excès » de tissu au niveau de la ceinture ainsi que des soufflets au niveau des épaules. Les soufflets donnent de l'aisance pour tirer, conduire… On peut aussi trouver des plis creux à l’avant.
La veste est ceinturée ce qui aide à protéger contre le froid (même système que sur les anciennes parka avec cordon de serrage) en sus de donner de l’allure avec une taille marquée. Il n’y a pas de pinces à l’arrière mais un « excès » de tissu au niveau de la ceinture ainsi que des soufflets au niveau des épaules. Les soufflets donnent de l'aisance pour tirer, conduire… On peut aussi trouver des plis creux à l’avant.
Un système de « bretelles/plis » abrite une poche.
Un système de « bretelles/plis » abrite une poche.
shooteruplandih0
Pour illustrer l’utilité de ce type de poche: elle est idéale pour ranger une paire de gants, son portefeuille ou son pass navigo. On note sur la seconde illustration la présence de plis creux sur le devant pour l’aisance et le stockage dans la poche.
Pour illustrer l’utilité de ce type de poche: elle est idéale pour ranger une paire de gants, son portefeuille ou son pass navigo. On note sur la seconde illustration la présence de plis creux sur le devant pour l’aisance et le stockage dans la poche.

En outre, les bretelles ajoutent de la structure au vêtement et de la solidité aux poches car les poches plaquées sont de grandes dimensions avec parfois des soufflets pour pouvoir ranger beaucoup de choses dedans. Les bretelles vont délester une partie du poids des poches en redistribuant leur poids au niveau des épaules. L’entoilage participe également à la solidité des poches (il faut donc fuir les vestes thermocollées pour ce type de veste).

La poche est plaquée et munie d’un soufflet pour augmenter sa capacité, la présente d’un rabat  bouton permet de conserver ses effets personnels en toute sécurité. Les boutons en cuir offrent une manipulation aisée y compris avec des gants.
La poche est plaquée et munie d’un soufflet pour augmenter sa capacité, la présente d’un rabat bouton permet de conserver ses effets personnels en toute sécurité. Les boutons en cuir offrent une manipulation aisée y compris avec des gants.

Outre la très grande diversité de détails et de coupes, plus la veste sera dépouillée de ses détails utilitaires et plus elle sera facilement intégrable directement à votre garde-robe.

Désuet à souhait et difficile à porter.
Désuet à souhait et difficile à porter.
Cette veste de chasse présente des basques arrondis, une martingale, des soufflets dans le dos et des poches plaquées. Ces quelques détails inspirés de la norfolk permettent de varier de la veste en tweed classique et surtout d’améliorer son confort.
Cette veste de chasse présente des basques arrondis, une martingale, des soufflets dans le dos et des poches plaquées. Ces quelques détails inspirés de la norfolk permettent de varier de la veste en tweed classique et surtout d’améliorer son confort.
Les soufflets en action.
Les soufflets en action.

Toujours dans un soucis d’aisance, et fait rare, on peut trouver des manches raglan sur ce type de veste. Avant que les connards de soit disant puristes hurlent à l’hérésie, c’est historiquement attesté depuis un bon moment.

Voyez à droite, au fond on peut également voir d’anciennes versions avec un boutonnage très haut.
Voyez à droite, au fond on peut également voir d’anciennes versions avec un boutonnage très haut.

Ce type de manche se retrouve jusque dans des modèles des années 50 comme ici:

Vtg-1950s-Belted-Coat-Norfolk-Jacket-Quilted-Lining
Vtg-1950s-Belted-Coat-Norfolk-Jacket-Quilted-Lining-_57 (1)
Vtg-1950s-Belted-Coat-Norfolk-Jacket-Quilted-Lining-_57

La coupe raglan permet de se dispenser de plis, fentes et de soufflets dans le dos.

Pour lutter contre le froid: outre l’emploi de tweed, velours ou de moleskine, ce type de veste est habituellement muni de trois ou quatre boutons sauf pour les modèles les plus anciens qui remontent plus haut. Très franchement, si vous prenez une norfolk traditionnelle en tweed lourd cette veste peut largement remplacer un manteau l’hiver. Une veste de ce type pèse aussi lourd qu’un manteau long actuel.

Vous pouvez porter la norfolk comme n’importe quelle veste en tweed.

3e9619658344bc80638ae8935919963b

Si vous souhaitez une véritable norfolk, nous avons vu que sa réalisation impose de passer par la mesure. C’est un choix onéreux, et pour les plus désargentés la seule façon d’en obtenir à un prix correct est le marché de l’occasion. La pièce est malheureusement assez rare, ce qui nous pousse à nous intéresser à la veste Teba.

Concernant la Teba, c’est un autre type de veste de chasse mais cette fois-ci plus légère dans sa construction - tout est déstructuré. Le problème est que ce type de veste n’est pas destiné à chasser en pays froid ni à porter un grand nombre de choses, du coup l’aspect « cargo » n’est pas présent et la dimension utilitaire bien moins présente.

On retrouve néanmoins les basques carrés ainsi qu’un boutonnage quatre boutons avec un revers sans cran que l’on peut rabattre et boutonner pour se protéger du vent.
Les poignets ont un boutonnage similaire à celui d’une chemise et non d’une veste.

tumblr_of6kemXCt21tg8ipso1_500
tumblr_inline_nvvnghQvNV1qfex1b_500
tumblr_inline_nvvndk3Lyi1qfex1b_500
tumblr_inline_nvvo2eLszE1qfex1b_540
Source : Jake Grantham
Source : Jake Grantham

La Teba accompagne à merveille des tenues estivales car son côté chasse n’est pas très marqué. Malgré tout, les poignets façon poignet de chemise, ses épaules déstructurées, ses poches plaquées ainsi que son revers sans cran permettent un rendu bien plus casual qu’une veste sport classique.

tbd-4496-2
tbd-4529-2

Ce sont typiquement ce genre de détails qui permettent à la Teba de se positionner entre la surchemise et la veste sport.

L’ampleur est maitrisée et le confort palpable, sur un plan esthétique cela permet de remplacer facilement une veste d’ouvrier ou un petit blouson type harrington. Source : Fabio Attanasio
L’ampleur est maitrisée et le confort palpable, sur un plan esthétique cela permet de remplacer facilement une veste d’ouvrier ou un petit blouson type harrington. Source : Fabio Attanasio

Traditionnellement la Teba n’est pas réalisé dans ce type d’étoffe mais plutôt en jersey, comme les cardigans, avec des boutons en bois. C’est pour cette raison que la veste a été conçu dès l’origine comme une pièce déstructurée et qui, selon l’étoffe, tient plus ou moins chaud. Le jersey étant un minimum élastique la veste est assez pratique pour conduire ou mener des activités de loisir et elle ne donne jamais l’air d’être surhabillé - au pire c’est un cardigan avec des poches et des revers.

1_11751-chaqueta-...-verde-1-4bd279f

Vous pouvez porter la teba en jersey comme un cardigan (lien vers notre article sur le cardigan) et pour celle en laine comme une veste en tweed (jean brut, pantalon de velours ou de moleskine…).

 

Le prochain article évoquera une pièce plus simple à trouver en prêt-à-porter et à insérer dans votre vestiaire: la saharienne ou veste safari.

5 (100%) 1 vote

3 réflexions au sujet de “Les dérivés de veste inspirés de la chasse (2/3) : Norfolk et Teba”

  1. Hello.
    Bravo pour ce bel article très sérieux, complet, recherché. J’ai trouvé tour cela très intéressant.
    Une remarque : en lisant vos precedents articles sur les trench et sur les espadrilles, je partais du principe que c’était vous, les puristes! 😄
    Blague à part.
    Que pensez vous de la Teba de Lopez Aragon ? Une version plus moderne et se rapprochant de la veste sport classique dans son patronnage.
    Une veste de plouc ? (J’en ai une)
    A bientot
    Jean

Laisser un commentaire