Inspirations sartoriales sur Instagram : Side Adjuster.

Avant-propos

Second article dans notre série "inspirations sartoriales sur Instagram". Si vous ne connaissez pas le principe, vous pouvez lire le premier article ici

Inspiration: Side Adjuster

Instagram: Sideadjuster (compte privé, photos postées avec l'accord de Sideadjuster)

Comme toujours avec ces articles, pas d'introduction nécessaire, on passe directement aux photos.

1

Ce genre de short avec une ceinture travaillée peut être difficile à porter (il peut rapidement amener un côté vêtement pour handicapé ou vieillard incontinent) mais en été cela reste une fantaisie acceptable. J’ai un peu de mal avec le fait de rentrer la chemise dans un short car cela ruine l’effort de décontraction affichée. Sur les bons points : les manches et le short sont roulottées de façon lâche. Le rendu est assez symétrique et bien proportionné. La couleur du short est complémentaire de celle de la chemise. La tenue pourrait fonctionner avec une paire de sneakers minimaliste, des espadrilles ou des mocs marrons. Les mocs noirs vont néanmoins tout aussi bien et sont assez utilses pour provoquer l’ire des sarto-zinzins devant leur écran. La pièce glissée dans le penny peut sans doute servir à entamer la conversation lors de la file d’attente à la boulangerie, mais sans plus d’intérêt

2

Variante qui a ma préférence, l’allure est plus nonchalante et l’attention se porte moins sur la ceinture du short.

3

Alors c’est là où le type régale car il propose une association inattendue mais très efficace entre une jungle jacket et une barbour. J’aurais très certainement préféré un col roulé ou une chemise en denim mais l’association est bien trouvée. Pour que ça fonctionne, la barbour doit être d’une longueur au moins équivalente à la jungle jacket ou idéalement un peu plus longue. Laissez la barbour ouverte et ne boutonnez qu’un seul ou deux boutons de la jungle jacket. Les deux pièces s’associent bien ensemble car les couleurs sont proches (camaïeu de vert) et surtout car elles sont dans le même esprit (militaire et chasse).

Variante possible avec une saharienne (sans ceinture), une autre veste militaire (sobre) ou une veste en denim.

4

Si vous évoluez dans un environnement trop plouc pour porter une veste, investissez dans un manteau raglan assez léger dans un tissu rustique (comme le chevron marron ici). Le port d’un manteau étant utilitaire, il sera bien plus accepté qu’une veste qui sera immédiatement vue comme une provocation (certaines personnes se sentent menacées par vos vestes thermocollées en Roumanie). Lorsque le temps est clément, votre manteau pourra être porté directement par-dessus une chemise décontractée ou un col roulé. Si le temps est plus froid, vous pouvez y ajouter une veste en jean, un blouson A1 en daim ou une veste militaire vintage si le manteau est suffisamment ample (profitez des manches raglans pour vous initier à l’ampleur). Le jean fonctionne très bien avec le manteau car ce dernier est assez décontracté (raglan et chevrons). Vous pouvez ajouter une ceinture bijoux comme ici, de fort bon aloi. Des sneakers minimalistes peuvent finir ou des souliers décontractés type penny loafer ou demi chasse.

5

Tenue intéressante car elle permet de porter un loden sans être déguisé en bourgeois de Passy. Naturellement, le beige/marron et le vert se marient assez bien. Si vous avez peur des pantalons amples, vous pouvez vous y initier avec un manteau long et ample comme ici. On remarque la chemise/surchemise rentrée dans le pantalon et portée par-dessus un col roulé sombre.

6

Si vous souhaitez porter un col roulé sous une chemise, vous devez inverser l’ordre naturel des couleurs (traditionnellement les couches près du corps sont plus claires que celles qui sont éloignées). Privilégiez aussi les chemises épaisses. La tenue s’organise autour d’un camaïeu jaune / beige qui sera sans doute trop osé dans la vie quotidienne. Le pantalon étant ample, vous devez porter une veste ou un manteau qui l’est tout autant sous peine de mettre en avant les cuisses par rapport au torse. Vous œuvrerez naturellement à marquer la taille comme ici.

7

Tenue assez facile à reproduire et qui passe très bien. Vous ne ferez pas sur-habillé avec une barbour, une veste rustique et un col roulé. La tenue permet également d’apprendre comment porter une veste avec des motifs assez accusés. Si les costumes à motifs (carreaux fenêtres, prince de galles etc) sont pour les ploucs, vous pouvez oser la veste à motifs assez facilement si le pantalon est uni. La tenue est ici divisée en deux blocs : le pantalon clair d’un côté, la veste et le pull foncés de l’autre. A notre sens, c’est une clé pour réussir à intégrer facilement une veste avec des motifs osés : la porter par-dessus un col roulé dans les mêmes tons afin d’entretenir une confusion visuelle qui calme la veste, et la faire trancher avec le pantalon.

costume gris

Le costume est de très belle confection et bien équilibré. Le boutonnage actif arrive sur la ligne de taille tout comme la ceinture du pantalon. Les pinces françaises donnent un bassin équilibré avec les épaules. Les poches présentent des rabats volumineux et sont légèrement décalées par rapport aux boutons.

Concernant les couleurs, la flanelle grise est souvent boudée pour les costumes de nos jours mais présente une grande polyvalence. Le gris supporte une très grande palette de couleurs et la flanelle permet de porter de la maille assez facilement ainsi que des cravates de soie bariolée en jouant sur l’opposition entre mat et brillant. Une laine lisse aurait très certainement été trop brillante et aurait donné un résultat trop clinquant. Le vert de la cravate se marrie très bien avec le gris du costume et le bleu de la chemise. Une chemise blanche aurait sans doute moins bien fonctionné, le bleu permettant de créer un camaïeu avec le vert et de faciliter l’insertion de cette couleur peu banale (beaucoup de gens ont horreur du vert).

Les lunettes remplacent utilement une pochette afin d’éviter l’aspect sur-habillé ou puceau déguisé en dandy. Je suis d’ailleurs surpris qu’aucun influenceur n’ait lancé une gamme de casquettes et pochettes avec des motifs peaky blinders, il y a pourtant très certainement beaucoup d’argent à se faire vu le nombre de tocards cosplayeurs dans la sartorialophère.

3 réflexions au sujet de “Inspirations sartoriales sur Instagram : Side Adjuster.”

  1. L’article est comme souvent intéressant, merci et bravo ! Je pense en revanche que vous vous êtes égarés en affirmant si péremptoirement que « les costumes à motifs (carreaux fenêtres, prince de galles etc) sont pour les ploucs » tout en cautionnant le port d’une chemise jaune facteur par dessus un col roulé noir et celui de paires sneakers minimalistes…

    Répondre
    • Je cite l’article: « la tenue s’organise autour d’un camaïeu jaune / beige qui sera sans doute trop osé dans la vie quotidienne.« . La tenue est postée pour indiquer l’ordre des couleurs.
      Nous maintenons pour les sneakers minimalistes.

      Répondre
  2. Belle initiative, ces inspirations sartoriales ! Les idées de variations autour des tenues proposées sont intéressantes et réalisables.

    En revanche, sur le premier exemple les mocassins noirs impeccablement cirés me font sourire : un peu trop formels, surtout au bout de ces longues jambes poilues. Le résultat fait un peu drag-queen. Mais bon, il y en a qui aiment sûrement…
    La pièce coincée dans la languette renforce encore le côté déguisé. Au final la tenue ne fait pas naturelle.

    Le manteau raglan et le costume final gris sont magnifiques et portés avec naturel.

    Répondre

Laisser un commentaire