Le cardigan : meilleur ami de l’homme élégant !

Traditionnellement, le costume est composé de trois pièces: le pantalon, la veste et le gilet. Le gilet peut être droit ou alors croisé.

Costume trois pièces avec un gilet droit. Source : Kenji Cheung
Costume trois pièces avec un gilet droit. Source : Kenji Cheung
En un siècle la façon de porter le gilet est  restée relativement identique, ce qui ajoute au formalisme du costume trois pièces mais il peut aussi apparaitre comme daté... Source : Ardentes Clipei
En un siècle la façon de porter le gilet est restée relativement identique, ce qui ajoute au formalisme du costume trois pièces mais il peut aussi apparaitre comme daté... Source : Ardentes Clipei
Jaquette avec un gilet croisé, le gilet croisé ajoute au formalisme d’une telle tenue. Source : Alexis de Redé
Jaquette avec un gilet croisé, le gilet croisé ajoute au formalisme d’une telle tenue. Source : Alexis de Redé

Si le gilet, droit ou croisé, est de la même étoffe que le reste du costume alors le costume est indéniablement formel et sera cantonné aux environnements stricts (secteur de la banque par exemple) et réservé, de facto, aux dirigeants. Même si l’on assiste à un retour en grâce du gilet depuis quelques années, il y a de fortes chances pour que le résultat soit encore trop décalé par rapport aux autres ce qui va sans doute attirer des commentaires de la part des ploucs.

La solution souvent conseillée est d’utiliser un gilet dépareillé, c’est-à-dire dans une autre étoffe que le costume (souvent un tissu d’une autre couleur, avec des motifs…).

Source : http://cezinho78.tumblr.com
Source : http://cezinho78.tumblr.com

Avec un gilet dépareillé l’ensemble est un peu plus décontracté mais sans doute pas assez pour votre quotidien. On peut également tomber dans le travers du dépareillé: étant donné qu’il est devenu rare il peut être assimilé par les ploucs à un surplus de formalisme ou à des occasions spéciales (un mariage par exemple). Pour ces raisons, il vaut mieux éviter le gilet dépareillé.

La solution se trouve dans l’utilisation d’un cardigan en guise de gilet, si bien que le cardigan se révèle comme le meilleur ami de l’homme élégant, qu’il soit débutant ou déjà initié.

Il y a plusieurs sortes de cardigan: des fins, des épais, sans col ou avec, avec ou sans poche, avec différentes formes de poches, avec différentes encolures, boutonnage, en coton, en laine, et de presque toutes les couleurs/motifs possibles pour un coût bien plus faible qu’une veste ou un gilet.

De plus, le cardigan est bien souvent facile d’entretien comparé à une veste, en sus d’être plus polyvalent et moins onéreux. Le pouvoir casualisant en fait un article de choix