Couleurs, motifs et textures : comment les choisir ?

Le soucis de cohérence va parfois à l’encontre de certaines règles établies, comme le fait qu’un dépareillé conduit automatiquement au port de souliers marrons car un dépareillé est par essence décontracté. Soyez sérieux, à une époque où le style classique est résiduel et où le costume est vécu comme une obligation sociale, le port du dépareillé est plus inhabituel qu’autre chose aux yeux du grand public. Ce caractère inhabituel va parfois conduire le profane à croire qu’un dépareillé est plus formel qu’un costume.

Source : Croquis sartoriaux.
Source : Croquis sartoriaux.

Mais les ploucs ont parfois raison (peut-être même toujours) et cela ouvre un terrain d’expérimentation vestimentaire. On peut jouer sur son côté habillé en portant des souliers formels, mais on peut aussi jouer sur son côté décontracté pour y intégrer certaines pièces ou en détourner l’usage par exemple.

1/ Blacked

Contrairement à ce que disent les blogueurs et les ploucs sur les forums, le noir a toute sa place dans le vestiaire du petit sartorialiste:

costume noir sartorial

Concernant les souliers noirs, traditionnellement ils se portent avec un costume formel. Mais si vous avez un bas foncé (disons charbon ou marine), vous pouvez très bien porter des souliers noirs sans que cela dénote dans la tenue. L’important est de respecter une certaine cohérence visuelle.
Les sarto-ploucs diront que cela n’est pas canon, au motif qu’une tenue décontractée impose des souliers marrons. Rappelons qu’historiquement cette règle concerne avant tout des tenues de campagne et je doute qu’un pantalon foncé avec une veste grise soit une tenue de campagne.
De plus, nous avons vu dans nos anciens articles qu’il existe des dépareillés formels. Au final, les ploucs ont bien raison de voir dans nos dépareillés modernes des tenues formelles, ce n’est qu’une constante historique. Alors pourquoi ne pas porter des souliers noirs avec un dépareillé?

La tenue de droite est très cohérente malgré sa violation des « codes ».
La tenue de droite est très cohérente malgré sa violation des « codes ».

Si vous ne souhaitez pas porter de soulier noir, vous pouvez très bien opter pour des souliers en velours (foncé ou clair, peu importe car l’aspect mât se marie avec tout):

souliers velours costume

En cuir lisse le résultat aurait été catastrophique. Entre nous, n’optez pas non plus pour des souliers en velours trop clair sauf si l’esthétique « plouc » vous tient à cœur.

Le soulier bordeaux est également recommandé car il s’associe avec tout: du gris clair au charbon, mais également avec le marron et le bleu.

Un soulier marron reste acceptable à condition d’être très foncé:

ardentes ploucei

Le soulier noir fonctionne ainsi très bien avec un dépareillé dans les dominances sombres car il reste emprunt de formalisme. Si vous avez un pantalon très décontracté (comme un jean clair) ne mettez pas des richelieu noirs, cela va jurer. Préférez des mocassins ou des bottines en veau velours !
En revanche, un pantalon en laine couleur charbon avec un col roulé noir et une veste marine permet l’insertion de richelieu noirs car les pièces sont sombres et formelles.
D’un point de vue visuel, si votre bas est foncé vous avez tout à gagner à porter des souliers noirs (ou marron très foncé) dans votre tenue dépareillée. Mais nous reviendrons sur ce point à la fin de l’article.

Les puristes hurleront à l’hérésie, mais la tenue n’est pas incohérente. Pourquoi autoriser le col roulé noir mais jamais de souliers noirs dans une tenue décontractée? Second point qui fera tiquer les puristo-ploucs: les loafers noirs. Oui, un loafer ou un mocassin peut être noir, même si son origine est décontractée, et c’est très bien ainsi.
Les puristes hurleront à l’hérésie, mais la tenue n’est pas incohérente. Pourquoi autoriser le col roulé noir mais jamais de souliers noirs dans une tenue décontractée? Second point qui fera tiquer les puristo-ploucs: les loafers noirs. Oui, un loafer ou un mocassin peut être noir, même si son origine est décontractée, et c’est très bien ainsi.

2/ Gestion des motifs et de la texture

Si vous avez un pantalon texturé, il faut veiller à avoir un haut qui le soit également.
De façon générale, le haut doit toujours être au moins aussi texturé que le bas.

texture tenue

Si vous portez un pantalon en laine lisse avec une veste en tweed, le résultat ne sera pas choquant alors qu’une veste en laine lisse avec un pantalon en tweed sera absolument désastreux.

La transition entre le haut et le bas n’est pas toujours facile surtout lorsque les pièces ont des tissus très différents. Dans ce cas, vous pouvez opter pour un col roulé au lieu d’une chemise.

Le col roulé permet de faciliter l’inversion du dépareillé (bas foncé et haut clair).
Le col roulé permet de faciliter l’inversion du dépareillé (bas foncé et haut clair).
Paradoxalement, s’il faut éviter de porter une veste proche du pantalon, accentuer la confusion visuelle avec un col roulé permet un résultat harmonieux car la veste et le col roulé forment un bloc uni qui contraste assez avec le bas (bien mieux que si une chemise était présente car la couleur clair de la chemise aurait renforcé par contraste la teinte foncée de la veste et du pantalon).
Paradoxalement, s’il faut éviter de porter une veste proche du pantalon, accentuer la confusion visuelle avec un col roulé permet un résultat harmonieux car la veste et le col roulé forment un bloc uni qui contraste assez avec le bas (bien mieux que si une chemise était présente car la couleur clair de la chemise aurait renforcé par contraste la teinte foncée de la veste et du pantalon).
Même chose ici mais avec un polo marine.
Même chose ici mais avec un polo marine.

De façon plus poussée, il est possible de faire du dépareillé avec un haut et un bas très proche. Pour éviter la confusion visuelle, l’idéal est de faire un bas uni avec un haut à motif.

veste beige depareille

3/ Gestion de la couleur

Avant toute chose, laissez la règle des trois couleurs aux magazines féminins et aux blogueurs, leur public est composé de ploucs incapables de faire preuve de bon goût.

drakes velours

Avec un pantalon gris clair ou moyen, l’association naturelle consiste en une veste marine comme ici:

veste bleu pantalon gris

Une veste bleu moyen s’accommode facilement d’un pantalon gris.

asiat deter

Mais la neutralité du gris permet des associations bien plus osées:

costume coloré

Si le pantalon gris va avec tout, inutile de faire des excès. Le côté plouc / habillé par sa femme n’est pas loin.

croquis sartoriaux 2

Avec un pantalon charbon, évitez l’association avec un bleu marine car y aura une certaine confusion visuelle (sauf à utiliser un col roulé ou un polo marine par exemple).
En revanche, ce genre de pantalon se marie très bien avec ce genre de veste:

veste motifs costume
Le bas charbon se marie bien avec le haut camel / chamois, pendant que le pantalon gris clair associé à une veste marine permet d’insérer une cravate fantaisiste. Tout est une question d’équilibre et de cohérence visuelle.
Le bas charbon se marie bien avec le haut camel / chamois, pendant que le pantalon gris clair associé à une veste marine permet d’insérer une cravate fantaisiste. Tout est une question d’équilibre et de cohérence visuelle.

Un haut dans une teinte de beige se marie également bien avec les différents gris:

Ici un gris foncé.
Ici un gris foncé.
Tout comme avec un pantalon gris moyen.
Tout comme avec un pantalon gris moyen.

Une veste marron supporte les mêmes associations:

veste marron

Un pantalon marron s’accorde facilement avec une veste beige ou bien une veste à motifs:

Dans ce cas, préferez une chemise blanche pour conserver une certaine neutralité même si ce n’est pas « canon » (la chemise blanche étant réservée aux tenues formelles).
Dans ce cas, préferez une chemise blanche pour conserver une certaine neutralité même si ce n’est pas « canon » (la chemise blanche étant réservée aux tenues formelles).
L’association n’est pas déplaisante
L’association n’est pas déplaisante
Le pantalon marron s’accommode facilement du vert car ce sont des couleurs dans le même esprit, un peu campagne.
Le pantalon marron s’accommode facilement du vert car ce sont des couleurs dans le même esprit, un peu campagne.

4/ Halte aux ploucs

Si le dépareillé permet d’expérimenter certaines choses, ce n’est pas une raison pour jouer au plouc.

On évitera les pièces trop excentriques comme la peste. La surcharge visuelle de ces pièces frôle le malaise et vous catégorise immédiatement comme plouc.

Exemples de pièces infamantes:
- les souliers avec une patine perroquet.
- les souliers du type double monk (on trouve même des triples monk sous forme de bottines maintenant).
- les pantalons gurkhas habillés (surement appelé pantalon balmoral par certains). Amusant sur une femme mais ça s’arrête là.
- les vestes avec des revers très larges de proxénète des années 70. Egalement prisées des blogueurs parisiens avec une grosse tête et un tout petit corps.
- les fausses finitions sartoriales. Comme son nom l’indique, la finition est une finition. Avec l’explosion des blogs, certaines marques se sont empressées de faire des finitions « sartoriales » pour les gogos sur des produits absolument merdiques quant à la coupe, au tissu et plus largement la confection. Inutile d’avoir une milanaise au revers si jamais les coutures de la veste tiennent pas.

Autre information à prendre en compte: l’indication de la tannerie se limite souvent à un argumentation de vente. Une tannerie réputée l’est car elle peut produire du cuir de très bonne qualité. Mais ce n’est pas parce qu’une tannerie produit du cuir de très bonne qualité que sa production s’arrête là, on retrouve plusieurs gammes. Le vendeur va jouer sur cette confusion pour en faire un argument de vente. On retrouve le même procédé pour les chemises où les marques mettent en avant que leur tissu provient de telle ou telle maison mais cela n’indique rien de la qualité du tissu.

Par extension, on évitera les finitions colorées ou contrastantes.

Une dernière chose: pour les pièces vintage très marquées dans le temps, il faut éviter de les porter selon leur usage d’origine mais plutôt leur trouver un usage détourné pour éviter le côté cosplay prisé des puceaux. Il suffit de voir les fans de peaky blinders avec leur tête surmontée d’une petite casquette plate pour voir qu’ils sont marqués socialement comme des types n’ayant jamais vu de chatte de leur vie. N’hésitez pas à porter des pièces très marquées dans le temps avec des pièces modernes dites « fortes » car leur présence permettra de purger le côté cosplay de la tenue pour l’orienter vers un côté modeux qui sauvera votre vie sociale.

3 réflexions au sujet de “Couleurs, motifs et textures : comment les choisir ?”

  1. Bonjour,
    Quelle marque conseillez vous pour des vestes abordable à porter en dépareillé? Je pense à des vestes dans l’esprit de celles portées par Jason Jules, pour un budget de moins de 300€.
    Merci!

  2. Article passionnant, à relire plusieurs fois… Ce ton à la fois intelligent et grinçant me fait penser aux belles heures de Jpop Trash… J’espère que vous garderez cette écriture cathartique tout en mesurant vos coups !

    Quant à ces histoires de sarto-plouc et de puristo-plouc, je vois bien une section dédiée avec portrait type de tels personnages, ce serait vraiment très drôle…

    Amicalement,

    • Bonjour,
      J’adore le style classique, étant étudiant je m’habille quotidiennement en “casual chic” de manière assez simple mais avec des jolies pièces bien taillées. J’ai d’ailleurs beaucoup apprécié votre article à ce sujet.
      La problématique étant que je suis très grand (2m02) et assez athlétique, très fin.
      Il est difficile de s’habiller correctement pour cette taille, à part le site et les magasins Size Factory, j’ai du mal à trouver des vêtements pour ma morphologie. Pouvez-vous m’aider ?

Laisser un commentaire